• Amélie Nothomb, Biographie de la faim

    Amélie Nothomb, Biographie de la faim
    188 pages


    Résumé :
    L'auteur de Stupeur et tremblements et de Métaphysique des tubes fait revivre ses souvenirs de petite enfance au Japon mais aussi à Pékin, à New York, au Bangladesh et autres lieux où l'a conduite la carrière d'un père diplomate. Au coeur du kaléidoscope : sa faim. Le mystère de la faim, la faim goinfre, joyeuse ou tragique et angoissante, quête perpétuelle d'un accomplissement inaccessible, qui explique autant l'histoire des peuples que celle des individus. Les figures du père, d'une nourrice japonaise, d'une soeur tendrement aimée se dessinent aussi dans ce récit pudique et sincère, maniant l'humour noir et la provocation.


    Critique :
    Il fait suite à Métaphysique des tubes je trouve. Je suis tombée dessus un peu par hasard. Le début était très accrocheur, j'ai trouvé l'idée très originale. Après ça traine un peu : Nothomb raconte sa vie. Dans ces deux romans je la trouve très égocentrique, elle se croit réellement le centre du monde. Même si c'est une autobiographie le "je" a une certaine limite à la vantardise. J'avoue que ça avait tendance à me lasser un peu. En fait c'est le genre de roman sympa à lire mais qui n'apporte rien. J'ai beaucoup de mal à cerner les romans de Nothomb, elle a un style bien particulier. Je ne baisse pas les bras, j'en lirai d'autre.

    B.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :