• Anna Gavalda, Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part

    Anna Gavalda, Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part
    157 pages

    Résumé :
    Les personnages de ces douze nouvelles sont pleins d'espoirs futiles, ou de désespoir grave. Ils ne cherchent pas à changer le monde. Quoi qu'il leur arrive, ils n'ont rien à prouver. Ils ne sont pas héroïques. Simplement humains. On les croise tous les jours sans leur prêter attention, sans se rendre compte de la charge d'émotion qu'ils transportent et que révèle tout à coup la plume si juste d'Anna Gavalda.
    En pointant sur eux ce projecteur, elle éclaire par ricochet nos propres existences.


    Critique :
    En démarrant ce livre je savais à quoi m'attendre. Je n'avais pas entendu de bonnes critiques à son sujet. Et c'est vrai que c'est loin d'être le meilleur bouquin de Gavalda. Pourtant il y a toujours son style, assez particulier, que j'aime beaucoup. Mais les petites nouvelles ne sont pas passionnantes. Certaines sont pas mal et d'autres sont déjà oubliées. Donc ce n'est pas un livre que je conseillerai mais à l'occasion, pourquoi pas. L'avantage c'est quand même qu'il se lit vite.

    B.

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :