• Arthur Golden, Geisha

    Arthur Golden, Geisha

    574 pages


    Résumé :
    Yoroido : un modeste village de pêcheurs dans le Japon des années trente. La petite Chiyo-chan y coule une enfance pauvre mais heureuse entre ses parents et sa grande soeur, Satsu. Mais un cancer ronge en silence les os de sa mère, sur le point de mourir. Le père est si vieux et déjà si perdu qu'il accepte la proposition de M. Tanaka. Les deux jeunes filles partent bientôt pour Kyoto, parmi d'autres enfants vendus. Chiyo-chan est si belle avec ses yeux d'eau "comme si quelqu'un y avait percé un trou et que l'encre avait coulé" qu'on l'emmène dans une école de geishas. Elle deviendra Sayuri, l'une des geishas ou courtisanes les plus appréciées de la ville, excellant dans l'art du chant, de la danse et de l'amour, maîtrisant parfaitement la science de la toilette et du thé.


    Critique :
    Geisha est un roman que je voulais lire depuis bien longtemps. J'ai d'abord vu le film qui m'a ensuite donné envie de connaître ce livre. Le film est magnifique, touchant. Les décors, les vêtements de geisha sont sublimes. C'est un film à voir. Et le livre est tout aussi bien. Il est écrit à la première personne ce qui, je trouve, donne toujours l'impression de connaître intimement le narrateur. Les détails sur la vie nippone ne manque pas, cela apporte une dimension culturelle au roman. Il faut quand même préciser que toute cette histoire n'est qu'une fiction. L'amour reste le thème majeur du roman. On se rend compte à quel point les geishas ne sont pas libre de sentiment. Il est aussi bon à savoir que l'héroïne ne peut avoir les yeux bleu en étant non métissé. Sachant que tout son charme tourne auteur de ses yeux, le roman perd un peu de crédibilité. De toute façon si le sujet vous intéresse, je ne peux que vous conseiller de lire d'autres oeuvres, notamment autobiographiques comme Ma vie de Geisha de Mineko Iwasaki.

    B.

  • Commentaires

    1
    Jeudi 15 Novembre 2012 à 17:57

    Je suis en train de lire ce livre,et je le trouve très beau.Mais une petite erreurest à signaler dans le résumé : Sayuri n'a pas été vendue à une maison de plaisir mais à une okiya qui forme les geishas.C'est Satsu qui a été vendue à une maison de plaisir. De plus,Sayuri a les yeux gris et non bleus.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :