• Eric-Emmanuel Schmitt, Ulysse from Bagdad # Mes évangiles

    Eric-Emmanuel Schmitt, Ulysse from Bagdad # Mes évangiles

    320 pages                                                172 pages


    Ulysse from Bagdad
    Je m'appelle Saad Saad, ce qui signifie en arabe Espoir Espoir et en anglais Triste, Triste.
    Saad veut quitter Bagdad, son chaos, pour gagner l'Europe, la liberté, un avenir. Mais comment franchir les frontières sans un dinar en poche ? Comment, tel Ulysse, affronter les tempêtes, survivre aux naufrages, échapper aux trafiquants d'opium, ignorer le  chant des sirènes devenues rockeuses, se soustraire à la cruauté d'un geôlier cyclopéen ou s'arracher aux enchantements amoureux d'une Calypso sicilienne ?
    Tour à tour violent, bouffon, tragique, le voyage sans retour de Saad commence. D'aventures en tribulations, rythmé par les conversations avec un père tendre et inoubliable, ce roman narre l'exode d'un de ces millions d'hommes qui, aujourd'hui, cherchent une place sur la terre: un clandestin.Conteur captivant, témoin fraternel, Eric-Emmanuel Schmitt livre une épopée picaresque de notre temps et interroge la condition humaine. Les frontières sont-elles le bastion de nos identités ou le dernier rempart de nos illusions ?


    Mes évangiles
    Sur la colline des oliviers, quelques heures avant son arrestation, Jésus se demande comment il en est venu là. Est-il bien le Messie ? Trois jours plus tard, de son palais, Ponce Pilate mène l'enquête sur le cadavre qui a disparu de son tombeau. Même quand celui-ci réapparaît, vivant, Pilate tient à trouver une explication rationnelle des événements. Deux héros saisis par le doute. Deux héros dépassés par ce qui leur arrive.
    En réécrivant mon roman L'Évangile selon Pilate pour la scène, j'ai taillé une version forte, brutale, urgente de ce récit. Si je l'ai appelé Mes Évangiles, c'est pour signifier que je n'y délivre aucune vérité, seulement ma vision très subjective des choses... N'avons-nous pas, tous, croyants ou incroyants, fabriqué un cinquième évangile ? Je préfère épaissir les mystères que les résoudre.


    Critique :
    Ah Schmitt ! Comment ne pas adorer tes romans ? Je crois que personne se sera surpris si je dis que j'ai encore une fois dévoré ses bouquins !

    Une plume fluide, des histoires passionnantes, des personnages attachants, bref je ne taris jamais d'éloges quand il s'agit de Schmitt. Il revisite ici à sa façon des grands classiques de littérature et il le fait avec style.

    Je ne peux pas faire une critique beaucoup plus longue car ces lectures sont très anciennes. Je crois bien que ça fait plus d'un an que je dois m'y atteler ! Ceci dit ça prouve que ce sont de bons romans car je me rappelle encore de l'histoire et de l'impression qu'elles m'ont laissée. Je ne peux pas en dire autant pour tous les livres que j'ai lu !

    B.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :