• J'ai longtemps suivi les débats entre lecture papier et lecture numérique, ne me décidant jamais à passer le cap de faire l'achat d'une liseuse. Je voyais bien que ça fermentait dans les esprits et que bientôt les liseuses allaient devenir plus courantes (et donc plus abordables, n'est pas Rothschild qui veut) mais également plus performantes. Et je dois avouer que My Inner Shelf en parle avec tellement d'amour de sa liseuse qu'elle m'avait donné très envie d'essayer (le logo vient de chez elle).

    J'ai bien fait d'attendre car que vois-je pour les fêtes de noël ? Une offre très alléchante du côté de la Fnac... Quelle surprise  quand je découvre un Kobo Glo au pied du sapin ! Merci Papa Noël !

    Et si on passait au livre numérique ?

    Il est déjà pas mal garni d'epub et j'en suis déjà à plusieurs livres lus grâce à lui. Honnêtement, c'est génial. D'accord il n'a pas d'odeur de papier (quoique je suis sûr qu'ils finiront pas intégrer un parfum, aujourd'hui suffit de demander) mais il y a tellement d'avantages à lire du numérique :

    - Je pars en voyage et à la place de se balader avec cinq kilos de bouquins je prends mon Kobo tout léger et qui me permet en plus d'avoir une large bibliothèque et donc de n'avoir même pas à me prendre la tête pour décider quel titre je vais lire pendant les vacances, c'est pas la joie ça ?

    - "Allez bonne nuit tout le monde, c'est l'heure d'aller se coucher.
    Euh je voudrais bien lire un peu ... ?
    Ah non j'arrive pas à dormir avec la lumière !"
    C'est F-I-N-I ! La fonction rétro-éclairage de mon Kobo me permet non seulement d'avoir une luminosité parfaitement répartie sur ma page mais d'en plus ne déranger personne !

    - Parfois il m'arrive de ne pas connaître le sens d'un mot (et oui la langue française est bien plus compliquée qu'on ne le croit). Avant je devais me sortir de ma lecture, me lever, trouver le dictionnaire, chercher le mot, reposer le dictionnaire, et perdre le fil de ma lecture. Bref c'était pénible. Maintenant je reste appuyé sur un mot et magie, la définition apparaît ! Si ça, c'est pas la révolution !

    - Avoir tout les classiques à porter de main, qui n'en a pas rêvé ? Aujourd'hui c'est possible avec les epub libres de droit qu'on trouve un peu partout.

    - On peut également modifier le style et la taille des caractères. Il m'est arrivé plusieurs fois de lire un roman où l'écriture était trop petite ou bien d'avoir une police que je n'apprécie pas spécialement, avec la Kobo on a l'embarras du choix.

    - Plus d'une fois j'ai essayé de lire des romans en version originale mais regarder le dictionnaire toutes les dix lignes me décourageait à chaque fois. Grâce au dictionnaire de traduction je n'ai qu'à rester appuyé sur le mot pour avoir la traduction. C'est magique ! Je me dis que le défi est déjà plus envisageable. D'ailleurs je me dis plus que ça puisse je lis maintenant des romans en version originale.

    Je suis sûr qu'il existe encore bien d'autres avantages que je n'ai pas encore eu l'occasion de découvrir. Je vous en ferai part alors.

    _____________

    Je vous donne une petite liste de site que j'aime bien visiter :
    - EbooksGratuits pour les classiques, c'est gratuit et sans droit d'auteur.
    - Gallica qui est la bibliothèque nationale de France. On trouve énormément de documents sur tout les sujets imaginables. C'est une mine d'or d'informations !
    - Mozambook où on trouve également des classiques. Le site ne comporte pas beaucoup de titres mais ils sont de qualité.
    - Le blog de Bouquineo que j'ai découvert il n'y a pas longtemps et qui est très très bien. Il parle de toute l'actualité sur les livres numériques.

     

    Et si on passait au livre numérique ?

    Pour ceux que je n'aurais toujours pas convaincu, rassurez-vous je ne compte pas encore abandonner les livres, les vrais, faits de papiers et qui bruissent au toucher (ça aussi faudrait penser à l'intégrer Messieurs les ingénieurs). Je vais juste pouvoir élargir mon champs de lecture et avoir encore plus de choix. D'ailleurs j'en profite pour vous dire que j'accepte dorénavant les partenariats au format numérique (je l'avais déjà fais mais côté pratique on oublie).

    La lecture numérique ? O-littéraires dit OUI ! Mais pas que...

    B.


    votre commentaire
  • Roman Etudiant France Culture - Télérama

     

    Depuis 2006, France Culture et Télérama s'associent pour célébrer la rentrée littéraire et récompensent le meilleur roman par un prix.

    Depuis 2014 le jury est aussi composé d'étudiant et j'ai eu l'occasion d'en faire parti deux fois.

     
    Sélection 2014

    Lu (par ordre de préférence)
    Céline Minard Faillir être flingué
    Maylis de Kerangal Réparer les vivants
    Jean-Philippe Toussaint Nue
    Edouard Louis En finir avec Eddy Bellegueule
    Yannick Haenel Les Renards pâles
    Jacques A. Bertrand Comment j’ai mangé mon estomac
    Frédéric Verger Arden

    Pas lu
    Philippe Vasset La conjuration
    Lola Lafon La petite communiste qui ne souriait jamais
    Célia Lévi Dix yuans un kilo de concombres


    Sélection 2016

    Lu (par ordre de préférence)
    Delphine de Vigan D’après une histoire vraie
    Olivier Bourdeaut En attendant Bojangles
    Camille Laurens Celle que vous croyez
    Jean Echenoz Envoyée spéciale
    Nathalie Azoulai Titus n'aimait pas Bérénice
    Christine Angot Un amour impossible
    Mathieu Riboulet Entre les deux il n’y a rien
    Jean-Yves Jouannais La bibliothèque de Hans Reiter
    Patrick Lapeyre La Splendeur dans l'herbe

    Pas lu
    Christophe Boltanski La cache

     

    Pour une sélection d'hiver, une photo de grand froid...


    Voici les lauréats des années précédentes :

    2006 - François Bégaudeau Entre les murs
    2007 - Régis Jauffret Microfictions
    2008 - Véronique Ovaldé Et mon cœur transparent
    2009 - Antoine Bello Les éclaireurs
    2010 - Elisabeth Filhol La Centrale
    2011 - Nicolas Fargues Tu verras
    2012 - Alain Julien Rudefoucault Le dernier contingent
    2013 - Frédéric Roux Alias Ali
    2014 - Maylis de Kerangal Réparer les vivants
    2015 - Eric Reinhardt L'Amour et les forêts
    2016 - Olivier Bourdeaut En attendant Bojangles

    B.


    votre commentaire