• Guillaume Musso, Parce que je t'aime

    Guillaume Musso, Parce que je t'aime
    307 pages

    Résumé :
    Layla, une petite fille de cinq ans, disparaît dans un centre commercial d'Orange County, au sud de Los Angeles. Ses parents sont brisés et finissent par se séparer. Cinq ans plus tard, elle est retrouvée à l'endroit exact où on avait perdu sa trace. Elle est vivante, mais reste plongée dans un étrange mutisme. A la joie des retrouvailles succèdent alors les interrogations. Où était Layla pendant cette période ? Avec qui ? Et surtout, pourquoi est-elle revenue ?


    Critique :
    Le résumé donné donne envie de le lire. Le début de l'histoire est prenant. On pense démarrer un bon roman à suspense, et puis on se rend vite compte qu'il y a peu de rebondissements. Pourtant l'idée de départ était pas mal, je pense que ça aurait été vraiment un bon bouquin s'il y avait eu un peu plus de faits réalistes. Je crois que c'est au moment où les personnages sont dans l'avion que j'ai commencé à plus y croire du tout. La magie était définitivement rompue. En plus, il y a beaucoup de flash-back et personnellement je trouve que ça gâche toujours un peu la lecture. Il faut vraiment avoir du talent pour se permettre d'en insérer dans ses textes. Pour finir, il est vrai qu'on ne s'attend pas du tout à ce dénouement là, mais franchement, l'auteur aurait dû trouvé d'autre chose. On reste sur sa fin.
    Le petit plus du roman doit être ses citations avant chaque chapitre. Ça égaye un peu.
    Parait que ses autres romans sont différents, dommage, j'ai plus vraiment envie de m'y lancer.


    La phrase de la fin :
    "Car là où on s'aime, il ne fait jamais nuit."

    B.

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :