• Jack Kerouac, Les anges vagabonds

    Jack Kerouac, Les anges vagabonds

    Résumé :
    Un jour, à Mexico j'ai emmené chez moi cinq fumeurs de " thé " qui me vendaient la camelote, mais ils se révélèrent être des voleurs. Ils me chipèrent mon couteau scout pendant que j'avais le dos tourné. Je ne dis rien, bien que je m'en fusse aperçu. A un moment donné, le chef est resté trente secondes bien sonnées derrière moi sans ouvrir la bouche et l'idée m'est alors venue qu'il allait me poignarder...


    Critique :
    Je vais être honnête. Ce roman attend sa critique depuis près d'un an et si je n'arrive pas à m'y mettre c'est que je n'arrive pas à me résoudre à écrire une "mauvaise critique". Je me dis que j'étais censée apprécier et qu'il m'est inconcevable d'écrire quelque chose de négatif sur Kerouac...

    Le problème c'est qu'effectivement je n'ai pas aimé. Ce n'était peut-être pas le bon roman pour commencer avec Kerouac. Du moins j'aurais sûrement dû essayer d'en apprendre plus sur l'auteur avant de commencer un livre où il parle beaucoup de lui-même. L'écriture part un peu dans tous les sens et il est difficile de suivre si on ne connait pas un minimum son parcours et ses œuvres.

    L'ambiance est désespérée. La drogue, l'alcool, les filles, etc. Quelle atmosphère malsaine ! Cette lecture vous plombe, c'est incroyable...

    D'après ce que j'en ai lu ce roman est caractéristique du travail de Kerouac donc je ne sais pas si je dois m'attaquer à un autre de ses romans. Je risque de m'être encore plus longtemps à en écrire un avis !

    B.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :