• Jean-Yves Jouannais, La bibliothèque de Hans Reiter

    160 pages

    Résumé :
    « La croyance de Hans Reiter fut dès lors celle de tous les hommes de toute éternité et qu’ils ont désiré censurer, à savoir que la guerre – dans son cas la Seconde Guerre mondiale – était née non pas d’un quiproquo diplomatique, du caractère belliqueux d’une nation, d’un accident climatologique ou de tout autre phénomène naturel, mais d’une blague. Il en avait été le témoin. La guerre est une farce qui tourne mal. »


    Critique :
    Je viens tout juste d'en terminer la lecture. Je suis partagée. D'un côté, le point de vue de l'auteur sur la guerre est intéressant, d'un autre, l'histoire qu'il a construite autour de ça est assez maigre.

    Il n'y a pas réellement d'intrigue. Le récit est entrecoupé d'anecdotes sur des guerres, de tous les temps et tous les lieux. La plupart de ces anecdotes sont tragicomique ce qui colle à l'idée qu'a voulu développer l'auteur : la guerre a démarré sur une blague. Au vu de toutes les citations qu'il nous donne, il argumente bien sa vision. J'ai vraiment apprécié cet aspect du récit.

    Il manque clairement cependant d'une histoire à laquelle se raccrocher. C'est compliqué à lire. On ne sait pas où veut en venir l'auteur avec ses personnages et son intrigue. Il nous livre quelques éléments par-ci par-là mais nous laisse la plupart du temps bouche ouverte en attente d'une avancée de son histoire. Pourquoi n'avoir pas écrit un essai dans ce cas-là ? On aurait su à quoi s'attendre dès le début et le livre aurait certainement touché un lectorat plus sensible au sujet.

    B.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :