• Lauren Weisberger, Sexe, diamants et plus si affinités...

    366 pages

    Résumé :
    Emmy, Leigh et Adriana sont amies depuis six ans. Belles, sexy, dans le vent, elles connaissent par coeur tous les endroits tendance de Manhattan. Pourtant, lors d'une soirée un peu trop arrosée, elles font un pacte qui va bouleverser leur existence : chacune des trois doit changer radicalement de comportement surtout à l'égard du sexe fort ! Mais si transformer une bomba latina en jeune mariée n'est pas une mince affaire, convertir une grande romantique au libertinage relève presque du miracle. Quant à faire dévier du droit chemin une workaholic sur le point d'épouser l'homme de sa vie et de s'installer dans l'appartement de ses rêves, c'est carrément mission impossible ! Sauf que, c'est bien connu, la vie est pleine de surprises.


    Critique :
    Un roman de chick lit jusqu'au bout des ongles ! Je ne suis pas spécialement fan, mais ça se laisse lire. En fait j'ai même plutôt bien aimé. Une lecture sans prise de tête s'est très agréable de temps en temps. L'histoire, les personnages et les dialogues sont un peu clichés : la belle nana qui a tout pour elle mais qui n'est pas satisfaite, la croqueuse d'hommes et la romantique à la recherche de l'âme soeur. Mais comment ne pas s'y attacher ? Je suis complétement tombée sous le charme du perroquet d'Emmy.

    Pour être honnête, on ne peut pas dire que l'intrigue soit très recherchée et en y pensant il ne se passe finalement pas grand choses en 366 pages. Je donne une image négative alors que je l'ai lu en quelques jours d'une traite.

    Pour résumé, je dirais que ce n'est pas un chef d'oeuvre de la littérature et je doute même de m'en rappeler dans un an. Pour autant j'ai passé un super moment et je me laisserai bien tenter par Le diable s'habille en Prada que j'ai déjà en tête depuis un bon bout de temps.

     

    Effectivement 4 ans après je suis tombée sur ce roman en anglais (dont le titre est complétement différent : Chasing Harry Winston) et je ne me suis pas rendue compte une seule seconde que j'avais déjà lu cette histoire... C'est dire à quel point je l'avais oublié ! Ce n'est qu'en voulant créer un article sur le blog que j'ai réalisé que c'était le même roman. Et si je devais réécrire mon avis, ça serait exactement le même. Comme quoi, on change pas.


    La phrase de la fin :
    "C'était peut-être la fin du pacte, mais quelque part, elles étaient toutes convaincues d'une chose : le meilleur était à venir."

    B.


  • Commentaires

    2
    Samedi 3 Mars 2012 à 22:49

    Ca pourrait me plaire :)

    1
    Vendredi 15 Avril 2011 à 09:04

    La chick lit ne m'attire pas mais quand j'en ai un dans les mains, je le lis d'un coup à chaque fois... Un peu comme les BDs en fait... Je crois que ça se lit trop vite pour moi !



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :