• Malorie Blackman, La couleur de la peur

    Malorie Blackman, La couleur de la peur
    315 pages

    Résumé :
    Comment avais-je fait ça ? Comment avais-je pu arrêter d'être moi pour me glisser dans la vie de Steve ? Comment était-ce possible ? J'ai regardé mes mains. Elles tremblaient. C'était dingue ! Le rêve de Steve était si réel. Car ce ne pouvait être que ça : un rêve. Mais d'où venait-il ? J'avais mes propres cauchemars. Mais aucun ne ressemblait à ça. Aucun n'était si intense et aucun ne m'avait fait pénétrer dans la tête de quelqu'un d'autre. Chacun de nous a son cauchemar. Une histoire de créatures monstrueuses, de poursuites infernales ou d'effroyables tortures, qui revient inlassablement, dans nos nuits les plus noires... Un seul cauchemar, toujours le même, qui n'appartient qu'à nous. Lors d'un accident de train, Kyle, lui, se découvre l'étrange pouvoir de vivre les cauchemars des autres. De l'intérieur. Comme s'il y était. En attendant les secours, tandis que, la mort rôde parmi les victimes inconscientes, Kyle plonge ainsi au coeur de l'horreur...


    Critique :
    Rien que la couverture nous donne une idée de l'ambiance du roman. L'ambiance est noire, peut-être un peu stressante. J'avais lu sur internet que ce livre était composé de nouvelles mais je trouve qu'il existe une suite logique entre elles. Sincèrement ce bouquin ne m'a pas fait "flipper" ! Certains cauchemars sont vraiment originaux mais jamais je n'aurais rêver de ça ! Etant donné qu'ils sont tirés de l'auteur, elle doit faire des rêves de folies ! J'ai bien aimé en définitive. C'est un roman qui change de l'ordinaire. On garde un certain suspens à cause du secret de Kyle. Donc à lire si vous en avez l'occasion, sinon la trilogie de Blackman est génial (Entre chiens et loups, La couleur de la haine, Le choix d'aimer) !


    La phrase de la fin :
    "Je voudrais appeler ma mère."

    B.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :