• Neil Gaiman, Stardust

    Neil Gaiman, Stardust

    229 pages

    Résumé :
    Féerie, le pays magique, les habitants du petit village de Wall savent peu de choses. Il faut dire qu'un grand mur les en séparent. Un mur dans lequel est ouvert une brèche, une brèche bien gardée, par laquelle ils n'ont droit de passer qu'une fois l'an, le jour de la grande foire de Wall. C'est ce jour-là, justement, que le jeune Tristram Thorn, décidé à conquérir le cœur de sa belle, part pour le pays de fée afin de lui ramener une étoile filante. Mais dans un pays magique, rien n'est comme ailleurs. Les distances sont immenses, on y croise nains et licornes, des chasseurs d'éclairs naviguent sur des bateaux volants et l'on est jamais à l'abri d'un mauvais sort qui pourra vous transformer en arbre, en chèvre ou en rat. Un monde plein de dangers et de merveilles que Tristram est loin d'imaginer, comme il est loin d'imaginer que son étoile filante est une belle et pure jeune fille, dont la présence ici-bas va éveiller la concupiscence des sept seigneurs de Sromhold comme de quelques vilaines sorcières...


    Critique :
    Comme mes critiques ont pris beaucoup de retard, ça doit faire au moins trois mois que j'ai fini ce roman... Mes impressions sont donc très loin d'être des plus fraiches !

    J’ai vu le film il y a bien longtemps et j’avais vraiment adoré. Fantastique d’un jour, fantastique toujours ! Du coup quand j’ai vu le livre c’était une évidence.

    Au final je suis très déçue. C’est rare mais j’ai largement préféré le film. J’ai trouvé l’action beaucoup plus longue dans le livre et chose extrêmement étrange les personnages m’ont paru plus abouti dans le film… Ceci dit je pense que si je n’avais pas vu le film j’aurais mieux apprécié le roman. Parce qu’en soi il est plutôt pas mal ! Donc oui je n’ai pas tellement accroché mais je vous le conseillerais quand même.

    L’histoire m’a tout de suite emballé. Une étoile qui tombe dans un monde magique et un jeune homme qui décide de la récupérer par amour, so romantique ! C’est le récit qui vaut le détour pour moi. On retombe en enfance avec un roman qui reprend les grands concepts du conte. On y retrouve des sorcières et des tas d'autres créatures magiques. Cependant les méchants sont ici bien plus cruels et plus téméraires ! Ce n'est donc pas vraiment un conte pour enfants mais plutôt pour jeunes adultes. C'est là que réside le problème. L'auteur a voulu faire un compromis entre un genre enfantin et un genre adulte et pour moi, il a loupé son coup. Avec autant d'imagination il aurait pu écrire une merveille mais finalement on se retrouve avec un roman qu'on apprécie à sa lecture mais qu'on oublie très rapidement. Dommage !

    Pour tout les fans de Gaiman, rassurez-vous je lirai quand même d'autres bouquins de cet auteur !

    B.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :